• Jo M. Sekimonyo

5 QUESTIONS : Jo M. Sekimonyo s'est livre a cœur ouvert a votre rédaction.

Auteur du livre ''L'Enfer c'est lui. Le génocide Economique'', Jo M. Sekimonyo s'est livre a cœur ouvert a votre rédaction. Dans cette interview, il revient sur les priorités du 5eme président de la République Démocratique du Congo.


Voici l'intégralité de l'interview


La RDC à un nouveau président de la République, que doivent être ses priorités ?


Le Président Felix Tshisekedi devrait mettre sévèrement en doute l’actuel consensus sur le modèle de développement économique en République Démocratique du Congo, en raison de sa difficulté à lutter de manière adéquate contre les inégalités socio-économiques, en limitant la discussion dans le contexte des groupes d’intérêts des investisseurs. Il devrait élaborer une feuille route socioéconomique multigénérationnel.


Comment développer l'économie congolaise ?


Au lieu de parler de la République Démocratique du Congo ou accroissement des revenus de l’état, il nécessite un dialogue atour du bien-être du Congolais. Il y a a préparer les Congolais au rendez-vous du siècle en acquérant les moyens d'engagement, de participation ou d'implication au dialogue ou commerce du XXIe siècle


Quelles sont les réformes économiques que vous proposer?


Point n’est besoin de réinventer la roue, mais plutôt de des structures stratégiques à ce jour sous-utilisée ou mal adaptée, dont la plupart ont comme mission d’aider le gouvernement à améliorer le bien-être social des congolais.



La création d''emplois des jeunes, est ce une des solutions à la crise sécuritaire???


L’amélioration du social des congolais serait même l’une des voies pour neutraliser les groupes armés qui fourmillent à l’Est de la république. Il est vital de changer de fusil d’épaule pour résoudre cet épineux problème ; on gagnerait plus en usant de la carotte au lieu du fouet. Autrement dit, on a plus besoin d’un plan Marshall que d’un maréchal ou maréchaux.


Quel doit être le modèle économique congolais ?


Il est vital que la République Démocratique du Congo abandonne l’austérité, car cette approche nuit à la consolidation d’une classe moyenne et ne favorise pas la productivité. Dans une phase où le savoir-faire est plus fructueux au lieu du simple faire, vous pouvez bien comprendre à quel point la nation doit entreprendre une nouvelle croisade vers les services et industries modernes.


Propos receuillis par La Redaction

https://nouvellesdusamedi.blogspot.com/2019/02/5-questions-jo-m-sekimonyo.html

1 vue0 commentaire